La Rochefoucauld, Constantinople avec Loti

     Le comte Gabriel de La Rochefoucauld (1875-1942) appartient à une illustre famille qui comprend de nombreux écrivains, le plus célèbre étant l’auteur des Maximes. En 1904, peu de temps après la publication remarquée de son premier roman, il entreprend un voyage à Istanbul avec son éditeur, Georges Calmann, afin de rendre visite à Pierre Loti, alors commandant du stationnaire le Vautour. Ensemble ils parcourent la capitale ottomane et se rendent également à Bursa. De ce voyage, le comte tire en 1928 Constantinople avec Loti, qui se veut autant un témoignage sur l’académicien décédé cinq ans auparavant, que le récit viatique d’un écrivain à la recherche d’impressions, inscrivant l’auteur dans la lignée des Chateaubriand, Lamartine et Gautier.

     Bien que par deux fois candidat malheureux à l’Académie française, Gabriel de La Rochefoucauld reste un homme de lettres doté d’un esprit sagace et d’une plume élégante : cette réédition illustrée, accompagnée de quelques-uns de ses articles dans la presse de l’époque, invite à le redécouvrir.

 

Nouvelle publication : Constantinople avec Loti

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.